ICI Radio-Canada :

Le député fédéral conservateur, John Brassard, a appris qu’Ottawa avait arrêté de compter les feux dans les réserves, car ce travail était un fardeau pour les Premières Nations. En mars dernier, neuf personnes dont trois enfants ont péri dans un incendie dans la réserve de Pikangikum dans le Nord-Ouest de l’Ontario. L’ancien pompier et député John Brassard voulait en savoir plus à propos de ce drame et a envoyé une question écrite au gouvernement pour savoir combien d’incendies avaient eu lieu dans les réserves durant la dernière décennie. La réponse lui est parvenue cette semaine, mais ne fait état que des incendies survenus avant 2010.

Lire sur ICI Radio-Canada