La Presse Canadienne :

Alors que le gouvernement Trudeau table sur la grande réconciliation, des chefs autochtones déplorent le fait qu’ils n’aient pas été conviés à la conférence fédérale-provinciale des premiers ministres sur la lutte contre les changements climatiques, vendredi après-midi à Ottawa.

Le premier ministre Justin Trudeau rencontrera vendredi matin les leaders des trois grandes organisations autochtones du pays, mais ces chefs ne participeront pas en après-midi à la conférence des premiers ministres.

Natan Obed, président de l’organisation nationale Inuit Tapiriit Kanatami, déplore le comportement «frustrant et problématique» des provinces et territoires dans leurs discussions avec les leaders autochtones en vue de la conférence d’Ottawa.

Selon le chef Obed, les peuples autochtones devraient faire partie intégrante des discussions sur les changements climatiques – d’autant plus que le gouvernement libéral de Justin Trudeau a fait de la réconciliation une de ses priorités.

Lire sur La Presse