La Presse Canadienne :

Le gouvernement fédéral ratifiera le traité international de Paris sur le climat cet automne, et ce, même s’il ne s’est pas encore entendu avec les provinces et les territoires à propos des mesures à adopter pour atteindre, d’ici 2030, les cibles établies par le Canada concernant la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Des sources gouvernementales ont révélé à La Presse canadienne qu’Ottawa comptait enregistrer sa ratification auprès des Nations unies avant que le premier ministre Justin Trudeau ne rencontre ses homologues provinciaux et territoriaux au sujet du plan national pour contrer les changements climatiques, qui fait l’objet de discussions depuis des mois. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, fait pression sur les pays pour qu’ils ratifient l’accord de Paris avant l’élection présidentielle américaine du 8 novembre, dans l’espoir de garantir les dispositions de l’entente pour au moins les quatre prochaines années.

Lire sur Le Devoir