Marie-Michèle Sioui / Le Devoir :

La minière Canadian Malartic a annoncé mercredi qu’elle considère que la demande d’injonction formulée par des citoyens de Malartic est infondée et qu’elle a l’intention de la contester. Des résidants de la ville abitibienne se sont tournés vers les tribunaux afin que la minière respecte immédiatement les normes qui lui ont été imposées en matière d’exploitation de roche et de bruit. Selon eux, Canadian Malartic dépasse les normes de bruit qui s’appliquent à elle et ne respecte pas le plan d’exploitation minière de la fosse en exploitant une trop grande quantité de roches quotidiennement.

Lire sur Le Devoir