Jean-Marc Belzile / ICI Radio-Canada :

La mine Canadian Malartic annonce des modifications à son guide de cohabitation. La minière offre maintenant l’option d’acquisition à tous les propriétaires au sud de la voie ferrée, ce qui représente 700 adresses. Le prix d’achat sera fixé selon la valeur marchande de l’immeuble. Ceux qui sont locataires pourront recevoir jusqu’à 1500 $ s’ils désirent déménager. Une compensation de 1000 $ par année sera aussi offerte pour chaque citoyen demeurant à Malartic. La coordonnatrice aux communications et relations communautaires à la mine Canadian Malartic, Mélissa Desrochers, est convaincue que plusieurs feront le choix de demeurer à Malartic. « Jusqu’à maintenant, les données de référence ne changent pas, la majorité des citoyens souhaitent y demeurer. On pense aussi qu’avec le guide qu’on propose, il y a des mesures d’atténuation et de compensation. Il y a aussi une volonté de travailler avec les acteurs du milieu pour la revitalisation du quartier sud, donc il y a plusieurs éléments comme ça qui vont, à mon avis, faire en sorte que ce quartier-là demeure un quartier avec beaucoup de vitalité et d’intérêt », explique-t-elle.