Jean-François Desaulniers / L’Avant-Poste :

ENVIRONNEMENT. La microbrasserie La Captive d’Amqui se joint au mouvement « Coule pas chez nous! » en compagnie de 20 autres microbrasseries du Québec, afin de se mobiliser contre le projet Énergie Est de Trans Canada et protéger les sources d’eau, un ingrédient essentiel au breuvage de malt.

La Fondation Coule pas chez nous vient d’initier une nouvelle campagne, ancrée dans les habitudes de consommation des citoyens. Au début de mars, Le Bien et le Malt de Rimouski joignait officiellement le mouvement et c’est au tour de l’entreprise brassicole d’Amqui de s’y joindre. Pendant tout le mois de mars, la bière Coule pas chez nous!, produite en soutien à cette fondation, est offerte dans les microbrasseries notamment à La Captive.

Pour chaque bière vendue, les microbrasseries remettront une partie de leurs profits à la Fondation Coule pas chez nous. Il s’agit d’une bière IPA à 3,9 % d’alcool et plus de 12 000 bouteilles seront également distribuées à travers la province chez 200 détaillants. Le co-propriétaire de La Captive, Mathieu Mercure ne cache pas que la préoccupation environnementale est au cœur de l’entreprise.

Lire sur L’Avant-Poste

Découvrez 7 articles sur le lancement de la bière contre Énergie Est