Alexandre Shields / Le Devoir :

Des quatre principaux partis qui ont pris part à la campagne électorale, la Coalition avenir Québec (CAQ) est de loin la formation qui a le moins parlé d’environnement. Les quelques engagements pris au cours des dernières semaines sont aussi demeurés très sommaires. Maintenant que les troupes de François Legault ont le pouvoir en main pour quatre ans, difficile de prévoir ce qui attend le Québec.

Lire sur Le Devoir

TVA Nouvelles : Environnement: l’angle mort de la CAQ

Radio-Canada : Questionnaire de groupes environnementaux: la CAQ obtient la pire note