Joanie Doré / Le Journal de Québec :

Gilles Potvin est à Québec pour participer à une rencontre avec le ministère

Deux maires du Lac-Saint-Jean seront à Québec aujourd’hui pour analyser le plan de protection du caribou forestier en compagnie de ministres et d’experts scientifiques pour discuter des impacts possibles pour la région.

Le plan de protection du caribou forestier proposé en avril dernier par le gouvernement Couillard ne fait pas l’unanimité chez les élus des régions impliquées, notamment au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Parmi les invités réunis aujourd’hui dans la capitale nationale, les maires de Saint-Félicien et de La Doré feront part de leurs inquiétudes face aux possibles conséquences sur les communautés forestières d’ici.

«Ensemble, nous allons analyser la situation pour s’assurer de protéger le caribou tout en ayant le moins d’impacts sur notre industrie forestière. On ne veut pas de pertes d’emploi, et on va questionner le ministère là-dessus», soutient le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin.

Tout comme son collègue, le maire de La Doré, Jacques Asselin, est préoccupé par le nouveau plan de protection, alors qu’un récent rapport mentionnait que le projet rendait la région très vulnérable à la perte d’emploi.

«M. Couillard nous avait promis qu’il n’y aurait pas d’emploi de perdu. On espère qu’il tiendra sa promesse, témoigne M. Asselin. On s’en va à cette rencontre avec confiance, et on espère qu’ils seront ouverts et que nous serons entendus.»

Lire sur Le Journal de Québec

ICI Radio-Canada : Le caribou forestier au cœur des discussions à Québec

Communiqué : Caribou forestier – Première rencontre de la Table des partenaires : pour une meilleure concertation