Jean-François Cliche / Le Soleil :

(Québec) «On parle beaucoup de mesures d’atténuation, mais elles n’ont pas été mises en place encore, et on sait tous que le nerf de la guerre, c’est l’argent. Alors M. Nadeau, j’aimerais que vous me regardiez dans les yeux et je voudrais juste vous dire que la santé de mes 270 enfants n’a pas de prix.» Donna Harquail, directrice de l’école primaire Marguerite-D’Youville, à Cap-Rouge, n’était pas la seule qui en avait long à dire à Éric Nadeau, homme d’affaires qui possède l’entreprise Anacolor – une usine de peinture de pièces métalliques située sous le tracel et qui s’est attiré de nombreuses plaintes d’odeur depuis la fin de 2012. Plusieurs citoyens ont carrément demandé le déménagement de l’usine, mardi soir, lors d’une séance d’information où l’Environnement (MDDELCC) et la Santé publique ont fait le point sur le dossier.

Lire sur Le Soleil

Anacolor devra réduire ses émissions