AFP :

Les catastrophes naturelles provoquent chaque année des pertes d’environ 520 milliards de dollars et font basculer 26 millions de personnes dans la pauvreté, estime la Banque mondiale lundi.

Cette évaluation des pertes est supérieure de 60 % à celle des Nations unies, précise la Banque mondiale, qui explique avoir voulu mieux prendre en compte les dégâts subis par les plus pauvres dans un rapport publié en marge de la conférence de l’ONU sur le climat à Marrakech (COP22).

Source : La Presse