Catherine Mathys / ICI Radio-Canada :

Un récent sondage de Greenpeace indique que les fabricants de téléphones produisent trop de modèles et que ces derniers deviennent obsolètes trop rapidement. La recherche a été menée en juillet et août de cette année auprès de 6000 adultes aux États-Unis, en Allemagne, en Russie, au Mexique, en Corée du Sud et en Chine. Dans tous les pays, les consommateurs sondés ont indiqué que les fabricants devraient être tenus responsables du recyclage des téléphones. Mais si on leur donnait le choix, quatre répondants sur cinq préféreraient avoir un téléphone qui peut se réparer facilement s’il est brisé.

Un lourd poids environnemental

Les téléphones portables sont parmi les objets électroniques les plus souvent remplacés, selon Greenpeace. Un rapport de l’Université des Nations unies présenté en 2014 indique d’ailleurs que cette année-là, 3 tonnes métriques de déchets électroniques comme les téléphones, les ordinateurs, les calculatrices ou les imprimantes ont été générées. Ces petits appareils représentent un défi environnemental dès leur conception jusqu’à ce qu’on s’en débarrasse.

Lire sur ICI Radio-Canada