ICI Radio-Canada :

La Première Nation des Malécites de Viger confirme son intérêt pour l’acquisition du port de Gros-Cacouna. Elle voudrait notamment y implanter un centre de recherche sur les mammifères marins.

Le grand chef de la Première Nation, Jacques Tremblay, confirme que sa communauté a exprimé à Ottawa et à Québec son intérêt pour l’acquisition de cette infrastructure.

Il reconnaît que les discussions en sont encore à une étape préliminaire, mais ajoute que le caractère symbolique de Cacouna dans la lutte pour la protection des bélugas justifierait la mise sur pied d’un centre de recherche sur le sujet sur le site du port.

Je pense que c’est un bel endroit pour faire des recherches au niveau de la protection avec des professionnels. […] Il y a plein de gens qui travaillent à cet effet-là. Alors, il faut utiliser ces ressources intellectuelles là.
Jacques Tremblay, grand chef de la Première Nation

Lire sur ICI Radio-Canada