TVA Nouvelles :

Les appellations pour désigner des produits biologiques se multiplient au Québec et les consommateurs doivent rester vigilants, car cela peut créer de la confusion. Dans la province, près de 50% des aliments bio sont vendus dans les supermarchés. Chaque produit certifié biologique doit avoir sur son emballage l’appellation «certifié biologique par». Et pour qu’une entreprise québécoise puisse utiliser l’appellation biologique, elle doit être certifiée par l’un des six organismes accrédités qui ont tous les mêmes balises. Malgré tout, certains emballages peuvent facilement induire en erreur. «Il y a des entreprises à travers tout ça qui veulent essayer de profiter par la bande de toute cette vague-là sur le biologique. Ils vont utiliser des termes qui sont non contrôlés par le gouvernement, comme les mots «naturels» et «sans produits chimiques», explique Olivier Riopel de la Coop Alina.

Lire sur TVA Nouvelles