Simon Diotte / Journaliste, L’acutalité :

Avril est devenu le mois des morts chez les orignaux. En cause: la tique d’hiver, dont les ravages dans le Maine et le New Hampshire inquiètent le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. Ce petit acarien serait à l’origine d’une hausse fulgurante du taux de mortalité des orignaux dans les États de la Nouvelle-Angleterre, aux portes du Québec. Par exemple, au New Hampshire, le cheptel d’orignaux est passé de 7 500 bêtes dans les années 1990 à 4 500 en 2013.

Lire sur L’actualité