Gravel le matin / ICI Radio-Canada :

« L’hiver devient moins froid. C’est une impression qui est fondée. » Les températures du mois de janvier ont été anormalement douces : de 3 à 7 degrés au-dessus de la normale. Dominique Paquin, spécialiste en simulations et analyses climatiques pour le consortium Ouranos, explique que le réchauffement climatique en est la cause principale.

« Ça m’inquiète et ça me désole, souligne Mme Paquin. Ce qu’on connaissait autrefois, c’est en train de disparaître. » Elle explique que l’hiver devient de plus en plus court, alors que le printemps et l’automne tendent à devenir plus longs. « On commence vraiment à ressentir les effets [du réchauffement climatique], affirme-t-elle. On a moins de froids très intenses. » Elle note que les infrastructures devront dorénavant être plus résistantes aux fluctuations climatiques.

Écouter sur ICI Radio-Canada