Marianne Desautels-Marissal / ICI Radio-Canada :

Les chasseurs québécois pourront s’adonner pour la première fois à la chasse aux tourterelles tristes dès le 17 septembre prochain. Après avoir analysé les données disponibles et mené des consultations publiques, Environnement Canada a statué que la population de tourterelles du Québec était suffisamment robuste pour que la chasse soit durable. Or, tous les biologistes ne s’entendent pas à propos de l’état actuel de la population des tourterelles. À la suite de la publication de la décision du ministère de permettre la chasse à la tourterelle dans la Gazette du Canada du 29 juin 2016, le regroupement QuébecOiseaux a réaffirmé ses doutes quant à la viabilité de cette pratique, chiffres à l’appui. L’organisme, qui représente plus de 30 clubs et sociétés d’observateurs et d’ornithologues amateurs du Québec, avance que les données qu’a utilisées le Service canadien de la faune ne sont pas assez récentes pour refléter la situation actuelle de cette population. Selon eux, la population de tourterelles tristes aurait subi une baisse de l’ordre de 40 % au cours des 10 à 15 dernières années.

Lire sur ICI Radio-Canada