Amélie St-Yves / Le Journal de Québec :

Les chauffeurs d’autobus de Québec se sont dotés d’un mandat de grève générale illimitée dimanche, à utiliser au moment opportun.

«Nous sommes prêts à négocier le jour, le soir, la nuit, sept jours sur sept. C’est notre intention de conclure cette ronde de négociation par une entente négociée, mais l’employeur doit aussi y mettre du sien», a dit le président du Syndicat des employés du transport public du Québec métropolitain (SETPQM), Ghislain Dolbec, en point de presse.

Les syndiqués affiliés à la CSN ont voté pour la grève dans une proportion de 95 %. Environ 600 membres ont voté secrètement, ce qui représente environ les deux tiers des syndiqués.

Lire sur Le Journal de Québec