Martin Croteau / La Presse :

(QUÉBEC) Le gouvernement Couillard envisage de rouvrir l’entente controversée sur le projet hydroélectrique de Churchill Falls afin «d’enterrer la hache de guerre» avec Terre-Neuve-et-Labrador.

Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a confirmé mardi que le premier ministre Philippe Couillard discute de cette possibilité avec son homologue terre-neuvien Dwight Ball.

«Le premier ministre discute de la possibilité, actuellement, d’enterrer la hache de guerre entre le Québec et Terre-Neuve, parce que nous sommes toujours en cour depuis nombre d’années entre Hydro-Québec et Terre-Neuve», a déclaré M. Arcand.

Ce dossier est discuté «au plus haut niveau» du gouvernement, a précisé M. Arcand. Mais il ignore pour l’heure s’il y a une «ouverture» du côté de Terre-Neuve-et-Labrador.

Les deux provinces ont signé en 1969 une entente qui garantit à Hydro-Québec la grande majorité de l’électricité produite à la centrale de Churchill Falls, et ce, à un prix très avantageux.

Terre-Neuve a contesté l’entente 17 fois devant les tribunaux et a perdu chaque fois.

Lire sur La Presse