Louis-Samuel Perron / La Presse :

Hydro-Québec s’apprête à sévir contre ses clients qui négligent ou refusent de faire remplacer leur compteur électromécanique caduc. Dès la fin du moratoire hivernal sur les débranchements, le 1er avril, ces 372 clients risquent de se retrouver dans le noir. Les 119 000 clients qui disposent toujours d’un vieux compteur pourraient connaître le même sort dans les prochaines années, s’ils ne régularisent pas leur situation.

Depuis le déploiement du projet des compteurs intelligents, dont la facture s’élève à 1 milliard de dollars, plus de 3,8 millions de compteurs de nouvelle génération communicants ont été installés par Hydro-Québec. Aussi, 73 701 foyers ont choisi de payer certains frais pour obtenir un compteur de nouvelle génération, mais non communicant.

Or, 119 000 foyers et commerces n’ont choisi aucune des deux options. En octobre dernier, Hydro-Québec a envoyé des lettres à des clients pour leur signaler leur «obligation de rendre accessible» le compteur afin de le remplacer, rapportait La Presse.

Lire sur La Presse