AFP :

Un régulateur américain vient d’infliger un revers à ExxonMobil et à Chevron en leur demandant de soumettre au vote de leurs assemblées générales des résolutions sur les risques financiers posés par les efforts globaux contre le réchauffement climatique. Le contrôleur financier de New York Thomas DiNapoli, qui gère le fonds de pension des fonctionnaires de l’État, et une association avaient adressé à ExxonMobil en décembre une proposition commune lui demandant d’évaluer l’impact sur ses résultats financiers des législations cherchant à limiter le recours aux énergies fossiles.

Lire sur TVA Nouvelles