AFP :

Cinquante-cinq scientifiques de trente pays partiront en décembre pour une expédition inédite de trois mois à bord d’un navire de recherche russe autour de l’Antarctique, à la recherche de réponses sur les effets du changement climatique. L’équipe quittera le 20 décembre le port du Cap, en Afrique du Sud, à bord du brise-glace russe Akademik Treshnikov, pour un retour en Afrique du Sud prévu le 18 mars.

En réunissant plus de cinquante chercheurs sur un même navire, les organisateurs de l’Expédition circumpolaire antarctique (ACE) souhaitent encourager la coopération scientifique afin de mieux déterminer l’influence de l’homme sur l’océan Austral. « Les scientifiques mèneront un travail pluridisciplinaire, allant de la biologie à la climatologie en passant par l’océanographie » pour le bien de ce continent et de son avenir, expliquent les organisateurs, qui ont lancé officiellement le projet lundi à Londres.

Lire sur Le Devoir