Louis Gagné / Le Journal de Montréal :

Des pétrolières canadiennes doivent répondre à des allégations de violation des droits de la personne en raison de leur contribution aux changements climatiques. Elles font partie des 47 «carbon majors», de grandes entreprises privées émettrices de gaz à effet de serre (GES), visées par une plainte qui a été déposée mercredi devant la Commission des droits de l’homme des Philippines (CDHP). Les plaignants soutiennent que ces compagnies sont en grande partie responsables des bouleversements climatiques qui ont privé des millions de Philippins de leurs droits fondamentaux, dont celui à la vie, à l’eau potable et à un logement convenable. (…)

Petroliere canadienne poursuite droits de la personne_Philippines_pf__

Le recours vise notamment les géants énergétiques Chevron, ExxonMobil, BP, Royal Dutch Shell et Total ainsi que les compagnies canadiennes Suncor, EnCana, Canadian Natural Resources et Husky Energy.

Lire sur Le Journal de Montréal