Manuel Ausloos / L’Actualité :

Depuis l’élection de Donald Trump, une opération de sauvetage inédite se déroule aux États-Unis. Scientifiques, étudiants et simples citoyens se mobilisent pour mettre à l’abri les données que la nouvelle administration menace d’effacer des sites Internet fédéraux. La purge est d’ailleurs bien entamée: des données sur les changements climatiques et sur les droits des gais et lesbiennes ont déjà été effacées. L’administration Trump veut éviter que des données probantes de ses propres ministères ne viennent contredire ses politiques.

L’effort de sauvegarde se concentre pour l’instant sur les données relatives aux changements climatiques, répertoriées sur des sites comme celui de la NASA, de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) ou du département de l’Énergie. D’autres sujets délicats, comme la violence liée aux armes à feu, font aussi l’objet de telles initiatives.

Lire sur L’Actualité

Agence Science-Presse : Comment manipuler le langage de la science