AFP :

Avoir travaillé sur le climat va-t-il devenir un handicap dans l’Amérique de Trump ? Redoutant une chasse aux sorcières d’un genre nouveau, l’administration Obama a refusé de donner suite à l’étrange demande de l’équipe du président élu réclamant la liste des experts en pointe sur ce sujet.

Les scientifiques redoutent que cette démarche inhabituelle ne signale une volonté de remettre en question la science du climat et de démanteler les efforts et les mesures mis en oeuvre pour combattre le réchauffement climatique sous l’administration Obama.

«Nous respecterons l’intégrité professionnelle et scientifique ainsi que l’indépendance de nos employés dans nos laboratoires et dans l’ensemble du ministère de l’Énergie», a écrit dans un communiqué publié mardi soir le porte-parole, Eben Burnham-Snyder, en réponse aux demandes des membres de l’équipe de transition du président élu.

«Nous fournirons toutes les informations accessibles publiquement, mais nous ne transmettrons aucun nom», ajoute-t-il.

Des représentants de l’équipe de transition de Donald Trump, qui vient de nommer l’ancien gouverneur du Texas Rick Perry à la tête de ce ministère (DoE), ont adressé une liste de 74 questions au DoE, dont plusieurs totalement inédites.

Lire sur La Presse