Martin Croteau / La Presse :

S’il devient premier ministre, Alexandre Cloutier s’engage à lancer dans un premier mandat la construction d’un train rapide qui reliera Montréal et Québec en moins de deux heures. C’est le projet phare de la plateforme de l’aspirant-chef du Parti québécois (PQ) en développement durable, qu’il a dévoilée à La Presse hier. « Ça fait 40 ans qu’on en entend parler, il est grand temps maintenant de passer à l’action », a résumé en entrevue le député de Lac-Saint-Jean. Si le PQ remporte les élections de 2018, dit le candidat, le gouvernement annoncera dans son premier mandat un projet de train électrique rapide entre les deux plus grandes villes du Québec. L’infrastructure serait construite sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, ce qui lui permettrait de desservir Trois-Rivières.

Lire sur La Presse