Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) La révision du Code de la sécurité routière (CSR) du Québec, annoncée pour l’automne, s’appuiera sur le principe de prudence, qui oblige le respect entre usagers de la route et une prudence accrue envers les plus vulnérables. Le ministre des Transports, Jacques Daoust, l’a indiqué en commission parlementaire, jeudi, où les derniers témoignages sur le projet de loi 100 ont été entendus.

Lire sur Le Soleil