Daphné Cameron / La Presse :

Le candidat à la direction du parti municipal Projet Montréal, Guillaume Lavoie, fera de la question des véhicules en libre service (VLS) son engagement phare dans sa campagne. S’il battait Denis Coderre aux prochaines élections, il promet d’annuler la hausse importante de tarif des vignettes universelles de stationnement pour ces véhicules et de permettre leur arrivée au centre-ville.

«La stratégie de Denis Coderre, c’est de tout faire ce qui est possible pour nuire aux VLS tout en ayant l’air d’être pour les VLS», estime M. Lavoie, actuellement conseiller municipal qui représente l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

L’administration Coderre a récemment annoncé que les fournisseurs de services de VLS devraient progressivement électrifier leur flotte. En décembre 2016, la part de voitures électriques devra être de 15% pour atteindre 100% à la fin de 2020. D’ici là, 1000 bornes de recharge seront installées sur le territoire montréalais.

Lire sur La Presse