Louis Potvin / Le Quotidien :

Raymond Chrétien va représenter le Québec dans les négociations sur le bois d’oeuvre entre le Canada et les États-Unis afin que le régime forestier québécois soit reconnu à sa juste valeur et que la province ne se fasse imposer de contraintes commerciales.

«Mon mandat sera de faciliter la conclusion d’un nouvel accord profitable pour le secteur forestier québécois, en partenariat avec le gouvernement fédéral. Je conseillerai aussi le gouvernement du Québec quant aux questions liées à la négociation d’un nouvel accord. Enfin, j’interviendrai auprès du gouvernement du Canada et des autres provinces pour expliquer les nombreux avantages du régime forestier québécois mis en place par le gouvernement du Québec en 2013», a précisé Raymond Chrétien, mardi, lors de l’annonce de sa nomination par les ministres Dominique Anglade et Luc Blanchette. (…)

Le gouvernement estime que l’expérience et le doigté de M. Chrétien vont aider le Québec dans ses démarches. Il a été ambassadeur du Canada aux États-Unis de 1994 à 2000 et il possède une connaissance approfondie des milieux gouvernementaux ainsi que des négociations et accords commerciaux internationaux. «Sa vaste expérience de la diplomatie et de la négociation lui permettra assurément de jouer un rôle clé dans ce dossier stratégique et majeur pour l’économie du Québec», a souligné la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade.

Lire sur Le Quotidien

La nomination d’un négociateur sur le bois d’oeuvre pour le Québec bien accueillie en Abitibi-Témiscamingue

ICI Radio-Canada :

(…) La Chambre de commerce et d’industrie de Rouyn-Noranda s’est empressée de saluer cette nomination. Son président, Jean-Claude Loranger, est rassuré. Selon lui, l’ancien diplomate canadien est bien au fait du dossier de l’industrie forestière. « C’est une personne qui connaît l’industrie forestière, il est éveillé aux préoccupations de l’industrie, croit-il. Pour nous, c’est une très bonne nouvelle. »

Lire sur ICI Radio-Canada

Bois d’œuvre : la nomination de Raymond Chrétien est bien accueillie dans la région

ICI Radio-Canada :

(…) Les entreprises voulant accéder au marché américain craignent l’imposition d’une nouvelle taxe, ce qui aurait de graves conséquences dans le milieu forestier. Le représentant syndical de la scierie Mistassini, Daniel Leblond, espère que les négociations permettront d’éviter une autre crise. « Depuis 1986 qu’on est dans cette maudite crise et aussitôt qu’on commence à se sortir d’un bord, il vient une autre vague de l’autre côté. Ce n’est vraiment pas facile », soutient M. Leblond.

Lire sur ICI Radio-Canada