Agence QMI :

Une réforme du secteur du transport de marchandises est incontournable pour la croissance de l’industrie et l’atteinte des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans un contexte de changements économiques importants, selon une étude publiée ce lundi par le Conseil du patronat du Québec.

Selon le document de 72 pages issu des réflexions d’un groupe important d’entreprises, d’organisations et d’experts du secteur réunis l’été dernier à l’invitation du CPQ, «au cours des prochaines années, la mondialisation et l’accroissement des flux commerciaux, combinés notamment à l’augmentation de la population et la modification des pratiques de consommation, continueront de pousser vers le haut la demande pour les marchandises et les biens de consommation».

Actuellement, le transport des marchandises génère 40 % de toutes les émissions de GES du secteur des transports au Québec et cette proportion est appelée à augmenter d’année en année.

Lire sur TVA Nouvelles

Journal Métro : Le transport des marchandises, polluant mais incontournable économiquement

TVA Nouvelles : L’industrie du transport de marchandises doit être réformée

Communiqué CPQ : Le CPQ dévoile une étude sans précédent sur la contribution du transport des marchandises à la prospérité du Québec et à la réduction des GES