Reuters :

Le constructeur automobile français groupe PSA a annoncé mercredi un partenariat avec la société québécoise Communauto, spécialiste de l’autopartage en Amérique du Nord et en France, afin de se renforcer dans ces nouveaux modes de mobilité. Le constructeur automobile – qui comprend notamment les marques Peugeot Citroën – a pris à cette occasion une participation minoritaire dans cette société créée il y a 22 ans, aux côtés de la banque d’investissement MKB basée à Montréal. Déjà associé à Bolloré à Lyon et à Bordeaux, à hauteur de 24 %, et en discussion avec l’exploitant des Autolib pour lancer un service d’autopartage à Los Angeles, PSA entend avec Communauto élargir son offre à d’autres usages.

Lire sur ICI Radio-Canada

Ajout :

Un avenir prometteur pour Communauto (Audio)

ICI Radio-Canada :

Le constructeur automobile français Groupe PSA a annoncé mercredi une prise de participation minoritaire dans l’entreprise québécoise Communauto, spécialiste de l’autopartage. Cet investissement devrait permettre à Communauto de prendre de l’expansion en plus d’accélérer sa stratégie d’électrification. Notre invité était Marco Viviani, vice-président au développement stratégique.

Écouter sur ICI Radio-Canada

Autopartage : Communauto s’allie à PSA Peugeot Citroën

Florence Sara G. Ferraris / Le Devoir :

Les détails financiers de l’entente n’ont toutefois pas été dévoilés. Cela devrait cependant permettre à Communauto d’avoir suffisamment de marge de manœuvre dans les prochaines années pour mettre en branle ses projets d’expansion à l’étranger. Depuis déjà quelque temps, l’entreprise québécoise ne cache pas souhaiter déployer des services d’autopartage dans des régions du monde où ce genre de service n’est pas encore disponible. Ces capitaux supplémentaires devraient également lui permettre de poursuivre l’électrification de ses différentes flottes, tout en pouvant éventuellement aller de l’avant dans d’autres projets technologiques, comme l’autonomisation des véhicules. Cela ne veut toutefois pas dire que l’on pourra bientôt voir les voitures du Groupe PSA (Peugeot, Citroën) sur les routes du Québec, nuance Marco Viviani. « Peut-être que c’est quelque chose qui arrivera éventuellement, mais il y a toutes sortes de contraintes entourant l’homologation des véhicules qui doivent être regardées d’abord, précise-t-il. Ce n’est pas dans les plans à court terme, ça, c’est certain. »

Lire sur Le Devoir

Communauto s’allie à Peugeot-Citroën

Mathias Marchal / Journal Métro :

(…) Mais comme l’alliance entre PSA et Communauto est aussi d’ordre technologique, le fabricant français pourrait très bien à court terme tester sa voiture sans chauffeur dans les rues de Montréal. «Ils sont déjà bien avancés avec des tests sur route et ont déjà notamment relié Bordeaux à Paris», mentionne Marco Viviani, porte-parole de Communauto. «Pour nous, la voiture sans chauffeur, c’est l’avenir de l’autopartage, mais si tu veux tester ce genre de véhicules, il faut avoir des partenariats avec des constructeurs», ajoute-t-il. La Ville de Montréal travaille d’ailleurs à un projet de tests en circuit fermé de voitures autonomes dans le secteur du Vieux-Montréal, le Quartier de l’innovation ou dans le parc Jean-Drapeau et qui serait possiblement inauguré lors du congrès mondial Intelligent transports systems qui se tiendra à Montréal, en novembre 2017.

Lire sur le Journal Métro

Communauto passe la vitesse supérieure grâce à deux investisseurs!

Les affaires avec la Presse Canadienne :

Dans un mot envoyé aux abonnés du service, il ajoute: «Souvent qualifié de « géant silencieux » dans l’industrie, Communauto ne le sera plus autant. Nos ambitions seront dorénavant mondiales. Ma plus grande fierté, c’est de savoir que nous disposerons désormais des moyens de nos ambitions mais que tout cela se fera dans le respect de notre mission première. (…) Communauto est une entreprise à vocation sociale, urbanistique et environnementale et le restera. (…) Nous pouvons nous féliciter d’avoir développé au Québec un modèle d’autopartage à peu près unique qui a su inspirer les villes et de nombreux acteurs de la mobilité un peu partout sur la planète. (…) [Cette nouvelle] ne signifie pas que nous négligerons le Québec pour autant. Les nouvelles ressources dont nous disposerons nous permettront d’augmenter notre offre et d’améliorer nos outils, tout en poursuivant notre ambitieuse stratégie d’électrification d’une partie importante de notre parc Auto-mobile à Montréal sur un horizon de 5 ans. L’objectif est de demeurer le joueur dominant au Québec.»

Lire sur Les affaires

Peugeot investit dans Communauto

Journal de Montréal :

Communauto existe depuis 22 ans et est aujourd’hui présente dans sept villes au Canada. L’entreprise exploite actuellement 2000 véhicules et compte porter sa flotte à 3000 voitures d’ici cinq ans. Benoit Robert en reste l’actionnaire majoritaire. Il souligne qu’avec cet investissement, Communauto garde «les mains sur le volant».

Lire sur Le Journal de Montréal