AFP :

Les efforts de l’Union européenne (UE) en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique pourraient lui faire économiser près de 30 milliards d’euros d’ici 2030 grâce à la baisse de ses importations de pétrole, conséquence des engagements pris à la COP21, selon une étude publiée mardi. Les auteurs de cette étude environnementale s’appuient sur un scénario dans lequel une politique active en matière de transports, visant à mettre en place les engagements formulés dans l’accord de Paris, aboutit à une baisse des importations de pétrole.

Lire sur TVA Nouvelles