Jean-François Bégin / La Presse :

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) ouvre la porte à l’exploitation forestière de territoires pourtant identifiés comme des aires protégées potentielles, déplore une coalition de groupes environnementaux. Dans un document transmis à La Presse au nom de ces groupes, la SNAP Québec (section québécoise de la Société pour la nature et les parcs du Canada) relève trois exemples de secteurs, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans la région de la Capitale-Nationale, que le MFFP a identifiés comme des «secteurs d’intervention potentiels», c’est-à-dire comme des lieux de coupes possibles.  (…) La volonté politique du gouvernement de protéger la forêt peut être mesurée à l’aune de son intérêt à collaborer avec les organisations environnementales, estiment celles-ci. Or, elles disent n’avoir jamais rencontré officiellement le ministre Laurent Lessard depuis son entrée en fonction en avril 2014, malgré neuf demandes de leur part. À titre de comparaison, rien qu’en 2015, M. Lessard a rencontré 49 fois des représentants de l’industrie forestière.

Lire sur La Presse

Ajout :

La Presse : Montagnes Blanches : l’alarme est sonnée, passons aux solutions