Bruno Bisson / La Presse :

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et sa filiale, CDPQ Infra, ont annoncé ce matin plusieurs améliorations à leur projet de Réseau électrique métropolitain (REM), dont les coûts estimés dépassent maintenant les 6 milliards de dollars.

CDPQ Infra achètera 40 nouvelles voitures de plus pour son réseau de train électrique de 67 kilomètres afin d’augmenter le nombre de départs quotidiens en périodes de pointe, sur chacune de ses antennes, et pour réduire le temps de passage entre deux trains.

De plus, la Caisse financera une nouvelle fiducie agricole, dont le but sera d’acheter et de préserver la vocation agricole des terres entourant la gare terminale de la Rive-Sud, prévue à Brossard, sur des terrains voués à l’agriculture.

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) assurera la préservation du caractère de ces terres par des changements de nature règlementaire. C’est l’Union des producteurs agricoles (UPA) qui aura la responsabilité de gérer la fiducie et d’assurer la mise en culture des terres, dans le pourtour de la future gare terminale.

Lire sur La Presse

ICI Radio-Canada : REM et protection des terres agricoles : « une demi-victoire »

ICI Radio-Canada : Entente pour protéger les terres agricoles en périphérie de la gare sud du REM

FM 103,3 : Réseau électrique Métropolitain : La CDPQ et l’UPA créent une fiducie foncière

TVA Nouvelles : La Caisse de dépôt s’allie aux agriculteurs pour le réseau électrique

La Terre de Chez nous : Train électrique : une entente avec l’UPA protégera les terres

Communiqué : Réseau électrique métropolitain – Une entente novatrice entre CDPQ Infra, l’UPA et la CMM pour valoriser le territoire agricole