Jean-François Deschênes / ICI Radio-Canada :

L’Union des municipalités du Québec demande à Ottawa d’accorder des garanties de prêt aux industriels forestiers qui ne pourront pas échapper aux droits compensatoires à la frontière américaine.

Le 24 avril, le taux du droit compensatoire devrait être connu et imposé aux bois canadiens vendus aux États-Unis.

Les garanties de prêt permettraient d’atténuer les impacts économiques de cette mesure.

Le maire de Bonaventure et membre du comité forêt de l’UMQ, Roch Audet, prévoit une longue bataille juridique et considère qu’en attendant la conclusion de celle-ci les forestiers doivent être soutenus.

Il faut que nos industriels soient dans une position beaucoup plus « sécure » pour pouvoir fonctionner et faire fonctionner la roue.
– Roch Audet, maire de Bonaventure et membre du comité forêt de l’UMQ

Lire sur ICI Radio-Canada