Tristan Péloquin / La Presse :

La mort tragique d’une cycliste happée lundi par un camion – la deuxième à survenir cet été à Montréal – relance une fois de plus le débat sur les mesures de sécurité à prendre pour éviter ce genre de drame. Caméras d’angle mort sur les camions neufs, protections latérales obligatoires, «sas» de sécurité pour vélos. La classe politique cherche une solution. «Il faut que ça cesse, ces morts sur nos routes. Il est temps que ça change. Il faut que la classe politique se mobilise pour éviter la répétition de ces drames», plaide le député néo-démocrate de Rosemont-La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice. Son parti songe à déposer une fois de plus un projet de loi indépendant qui obligerait les camions lourds à être munis de protections latérales, aussi appelées « jupettes », partout au Canada. Le NPD a tenté trois fois par le passé de faire adopter une telle réglementation, mais en vain.  «Si on peut avoir la collaboration des députés libéraux cette fois-ci, peut-être qu’on pourra agir bientôt.» – Alexandre Boulerice, député néo-démocrate de Rosemont-La Petite-Patrie.

Lire sur La Presse

Mort d’une cycliste à Montréal : l’opposition et Vélo-Québec réclament plus de sécurité

ICI Radio-Canada :

Projet Montréal et Vélo Québec réclament de l’administration Coderre la mise en place de mesures de sécurité supplémentaires au lendemain de la mort d’une cycliste happée par un camion. L’accident s’est produit lorsque le conducteur du poids lourd a tourné à droite à une intersection sans voir la jeune femme à vélo. Ce nouveau décès met en lumière l’augmentation des accidents dans la métropole. L’an dernier, trois cyclistes sont morts à Montréal après une collision avec un véhicule, 40 ont été blessés gravement, et 720 autres ont été blessés légèrement, pour un total de 763 accidents. Il s’agit d’une augmentation de 16 %, comparativement à 2014. « C’est terrible, déplore Luc Ferrandez, chef de l’opposition officielle à Montréal. On est en retard. Et le maire Coderre est le maire de ces citoyens-là qui se font blesser et qui meurent. Alors qu’il agisse. »

Lire sur ICI Radio-Canada