Tristan Péloquin / La Presse :

« Nouvelle ingénierie, nouvelle réglementation, nouvelle culture. » C’est le leitmotiv derrière la nouvelle stratégie de sécurité routière – appelée « Vision zéro » accident – présentée mercredi par l’administration Coderre. « Si je pouvais la résumer : aucune perte de vie n’est acceptable, a déclaré mercredi M. Coderre. Le cycliste doit protéger le piéton, et le conducteur de l’automobile doit protéger le cycliste et le piéton, et ainsi de suite. » Explications en six points.

RÉVISION DU PLAN DE CAMIONNAGE

Dans le cadre de son plan de sécurité routière, et particulièrement à la suite de deux accidents impliquant cyclistes et camions à Montréal cet été, le maire Coderre a commandé une « révision de fond en comble du plan de camionnage ». Les véhicules lourds sont déjà interdits dans certaines parties de la ville, sauf pour livraisons locales. La Commission du transport et la Commission du développement économique de la Ville auront pour mandat de mener cette étude au cours des prochains mois. Il est trop tôt cependant pour s’avancer sur une interdiction de certains types de camions dans les secteurs les plus populeux de la ville : « L’important, c’est que tout le monde ensemble puisse discuter de cette question », a résumé le maire.

Lire sur La Presse

Zéro Vision Sherbrooke

René Allard, Normand M. Bengle, Silvie Bernier, Gilles Daigle, Jacinthe Harbec et Louise Masson / Opinion, La Tribune :

L’an dernier au Québec, près de 2000 piétons et cyclistes ont été transportés à l’hôpital à la suite d’une collision avec une voiture ou un camion et plus de 60 sont morts. Le partage de la route dont on parle sur toutes les tribunes présente encore de nombreux dangers pour les usagers les plus vulnérables. Pourtant, à Sherbrooke, l’automobile demeure la vache sacrée et la décongestion de la circulation, une priorité absolue. On y engloutit des dizaines de millions de dollars de sorte qu’il reste bien peu de budgets pour le développement d’un réseau cyclable utilitaire, fonctionnel et sécuritaire, une des solutions durables à la congestion automobile. Pour prévenir les décès et les blessures sur les routes, plusieurs villes européennes, américaines et canadiennes mettent de l’avant une nouvelle approche en matière d’urbanisme:«Vision Zéro». Cette approche peut être résumée en une phrase: «Aucune perte de vie n’est acceptable». L’approche Vision Zéro est basée sur deux grandes prémisses: premièrement, l’être humain peut faire des erreurs; deuxièmement, le réseau routier, en plus de permettre les déplacements, doit être conçu pour nous protéger à chaque tournant. (…). En prenant connaissance de l’approche «Vision Zéro» et des solutions mises en place dans les villes qui y adhèrent, nous constatons à quel point Sherbrooke fait figure de dinosaure dans la prévention des accidents, des blessures graves et mortelles qui en découlent.

Lire sur La Tribune