AFP :

Des manifestations ont pris un tour violent près du chantier controversé d’un oléoduc dans le Dakota du Nord dans la nuit de dimanche à lundi, la police utilisant gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et canons à eau par une température glaciale contre les manifestants.

Les organisateurs de ces manifestations ont affirmé que 167 personnes avaient été blessées, dont trois aînés amérindiens. Selon eux, sept personnes ont dû être hospitalisées pour des blessures sérieuses à la tête.

Lire sur La Presse

Dakota du Nord: des manifestations près du chantier d’un oléoduc font plusieurs blessés

AFP :

Washington — Des manifestations ont pris un tour violent près du chantier controversé d’un oléoduc dans le Dakota du Nord dans la nuit de dimanche à lundi, la police utilisant gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et canons à eau par une température glaciale contre les manifestants.

Les organisateurs de ces manifestations ont affirmé que 167 personnes avaient été blessées, dont trois aînés amérindiens. Selon eux sept personnes ont dû être hospitalisées pour des blessures sérieuses à la tête.

Le bureau du shérif du comté de Morton a de son côté souligné que les opposants à ce projet d’oléoduc avaient lancé de véritables « émeutes » et démarré une douzaine de feux. Les autorités ont estimé qu’il y avait environ 400 manifestants.

Lire sur Le Devoir