Michel Laliberté / La Voix de l’Est :

(Granby) Une cinquantaine d’espèces fauniques seraient en péril dans la MRC de la Haute-Yamaska. Les administrations municipales doivent intervenir pour s’assurer qu’elles ne disparaissent pas, soutient la Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska.

Une recension de 216 publications produites au fil des dernières années par des ministères et des organisations environnementales permet d’identifier 48 espèces animales dont l’avenir est incertain. L’exercice, mené par Isabelle Tétrault de la Fondation SÉTHY, révèle que 30 espèces d’oiseaux, sept mammifères, quatre amphibiens, trois poissons, trois reptiles et un insecte seraient en péril.

Trois espèces ont par ailleurs disparu de la MRC : le chevalier cuivré et le chevalier des rivières, deux poissons, ainsi que la rainette faux-grillon (une grenouille).

Lire sur La Voix de l’Est