Louis-René Ménard / ICI Radio-Canada :

Les résidents du quartier Panoramique à Chicoutimi seront probablement très déçus. Il n’y aura pas d’audiences du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour le projet d’agrandissement du site de boues rouges de Rio Tinto à Saguenay.

C’est ce qu’a déclaré lundi le premier ministre Philippe Couillard qui était de passage à Saint-Honoré pour inaugurer une école primaire qui venait d’être agrandie.

Interrogé par les journalistes, il a souligné que selon les plus récentes informations qu’il avait eues, le BAPE ne tiendra pas d’audiences sur ce projet.

« Ce qu’on me dit aujourd’hui, c’est que le projet tel qu’il a été déposé ne nécessite pas de BAPE, ce qui est une bonne nouvelle. Ça va faire avancer les choses plus rapidement. Il y a une consultation, comme vous le savez, et pour la région, c’est une clé de l’avenir de l’industrie de l’aluminium de pouvoir disposer des résidus pour de nombreuses années, pas juste jusqu’en 2030, mais après. »

(…)

Pourtant en novembre dernier, le ministre de l’Environnement, Davis Heurtel, évoquait la possibilité de soumettre le projet de la multinationale au processus du BAPE.

Lire sur ICI Radio-Canada