La Presse Canadienne :

L’entreprise québécoise d’exploration Nouveau Monde croit que son projet de plus grande mine de graphite en Amérique du Nord pourrait jouer un rôle sur le marché en croissance des véhicules automobiles électriques. Son dirigeant, Eric Desaulniers, a présenté mercredi une étude de la firme de génie Norda Stelco qui conclut à la viabilité du projet Matawinie, à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière. Une partie de la production du projet pourrait fournir le graphite nécessaire à l’assemblage de batteries au lithium-ion, qui alimentent les voitures électriques.

Lire sur Le Devoir

Le Soleil : Batteries des autos électriques: mine de graphite du Québec dans la mire

TVA Nouvelles : 145 millions $ projetés pour une mine de graphite