Hélène Buzzetti / Le Devoir :

Et de neuf ! Le Parlement du Canada a rejeté hier soir un autre projet de loi qui aurait rendu obligatoire l’étiquetage des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM). Quelques libéraux se sont bien ligués avec les néodémocrates, les bloquistes et la chef du Parti vert, mais leur nombre aura été nettement insuffisant.

Le projet de loi C-291 piloté par le néodémocrate Pierre-Luc Dusseault a été rejeté, avec 67 voix pour et 216 voix contre. Vingt-et-un libéraux ont voté avec les troupes de Thomas Mulcair.

Laconique, le projet de loi tenait sur une courte page. Il enjoignait tout simplement au gouvernement fédéral d’adopter un règlement lui laissant entière latitude pour déterminer ce qui constitue, au juste, un OGM. C’est par exemple le gouvernement qui aurait décidé si un animal de boucherie ayant mangé du grain génétiquement modifié aurait porté la mention.

Lire sur Le Devoir

Courrier Frontenac : Une marche pour exiger l’étiquetage des OGM