Stéphany Laperrière / Journaliste :

Un an après le déraillement d’un train du Canadien National (CN) qui transportait du pétrole brut près de Gogama, des résidents sont toujours aussi inquiets. Certains reprochent au CN de ne pas en faire assez pour réduire l’impact du déversement de plus d’un million de litres de pétrole sur l’environnement.

Lire sur ICI Radio-Canada
(Publié le 7 mars 2016)