AFP :

ARIS – Hausse des températures, de la concentration en CO2, montée des eaux, recul des glaces: les indicateurs clé du réchauffement planétaire sont plus alarmants que jamais, alors que s’ouvre lundi une réunion de l’ONU pour mettre en oeuvre l’accord climat de Paris.

Records de chaleur
La planète a battu en 2016 son 3e record annuel consécutif de chaleur, avec une température supérieure d’environ 1,1°C à la moyenne de l’ère pré-industrielle, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Le 21e siècle compte déjà 16 des 17 années les plus chaudes depuis le début des mesures en 1880.

Lire sur Le Journal de Montréal