Alexandre Shields / Le Devoir :

La raffinerie de Valero à Lévis est condamnée à payer une amende de 500 000 $, après avoir plaidé coupable à six chefs d’accusation relatifs à des infractions environnementales liées à d’un déversement de mazout lourd survenu en 2008 à ses installations.

Dans un communiqué publié mercredi, Environnement et Changement climatique Canada a annoncé que l’enquête menée par le ministère a permis de démontrer qu’Énergie Valero a omis à six reprises de respecter « une directive exigeant des travaux de réhabilitation et des suivis environnementaux donnée à la suite du rejet d’une substance nocive dans des eaux où vivent des poissons ».

La pétrolière, propriétaire de la raffinerie Jean-Gaulin, « sera inscrite au Registre des contrevenants environnementaux » à la suite de cette condamnation.

L’entreprise devra ainsi payer une amende de 120 000 $ « pour avoir contrevenu à un ordre donné par un agent » d’Environnement Canada. Le versement d’un montant de 380 000 $ a également été ordonné par le tribunal, a précisé le ministère, « en raison des avantages financiers tirés par la perpétration des infractions ».

Les faits reprochés à Valero remontent à 2008, a fait valoir un porte-parole d’Environnement Canada. À ce moment, en plein hiver, une canalisation exploitée par la pétrolière a laissé fuir plus de 200 000 litres de mazout lourd. « Une bonne partie » de ce mazout a atteint le ruisseau de la ferme Chapais, situé tout près de la canalisation.

Lire sur Le Devoir

Le Soleil : Amende verte de 500 000 $ pour la raffinerie Valero

Le Journal de Québec : Amende de 500 000 $ pour la raffinerie Valero de Lévis

La Presse : Une raffinerie condamnée à 500 000 $ d’amende par Environnement Canada

Communiqué : La compagnie Énergie Valero Inc. – Raffinerie Jean-Gaulin, située à Lévis au Québec, est condamnée à une peine totalisant 500 000 dollars