Agence QMI :

RIMOUSKI – Ce sont finalement 3700 litres d’essence qui ont fui d’une conduite de Suncor, mardi matin, au quai de Rimouski.

Les hydrocarbures ont été entièrement récupérés, mais la pétrolière tente toujours de déterminer la source de la fuite.

Entre-temps, le ministère de l’Environnement confirme qu’une faible quantité d’essence s’est aussi retrouvée dans le fleuve en bordure du quai.

Lire sur Le Journal de Montréal

Présence d’essence dans l’eau au quai de Rimouski

ICI Radio-Canada :

(…) Le porte-parole d’Urgence Environnement, Frédéric Fournier, précise la principale hypothèse : « Cela semble être le résultat de la fonte des glaces qui sont présentes sur le quai. Et non en lien avec le déversement de mardi. Donc ce serait des taches d’hydrocarbures présentes sur le quai qui se seraient lessivées à la suite de la fonte des glaces et qui se seraient écoulées dans le fleuve. »

Urgence Environnement exige un plan d’action rapide de la compagnie Suncor afin qu’elle décontamine les lieux et que ces écoulements ne se reproduisent plus.

Par ailleurs, pour ce qui est du déversement survenu mardi, le ministère de l’Environnement vient de faire savoir que c’est environ 3700 litres d’essence qui ont été déversés du pipeline de la pétrolière au quai de Rimouski.

Lire sur ICI Radio-Canada

L’Avantage : Des traces d’hydrocarbures sont constatées le long du quai