Pascal Campeau, Longueuil / Le Devoir : 

Lettre au premier ministre du Québec, Philippe Couillard,

Monsieur, nous assistons, impuissants, à un déversement pétrolier de bonne envergure à Prince Albert, en Saskatchewan, qui voit cette ville privée de son approvisionnement en eau potable. Il est assez ironique qu’un déversement de cette ampleur touche la province d’un premier ministre propétrole, Brad Wall ; ce même politicien qui appelait, en début d’année, le Québec à remettre sa part de la péréquation à la suite du refus de laisser Énergie Est passer sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal. Le projet de pipeline Énergie Est ne peut que menacer les cours d’eau qui approvisionnent les villes québécoises. Imaginez la région métropolitaine de Montréal privé d’eau pour une durée indéterminée… Je préfère ne pas penser au chaos que cela engendrait !

Lire sur Le Devoir