AFP :

L’acteur Leonardo DiCaprio, ardent défenseur de l’environnement, a rencontré le futur président américain Donald Trump pour tenter de le convaincre qu’investir dans les infrastructures «vertes» pourrait créer des millions d’emplois aux États-Unis, d’après un communiqué jeudi.

La star hollywoodienne et le directeur général de la Fondation Leonardo DiCaprio (LDF), Terry Tamminen, ont présenté mercredi au magnat de l’immobilier et ses conseillers, dont sa fille Ivanka, «un plan (…) pour générer une relance économique majeure aux États-Unis, centrée sur les investissements dans les infrastructures (d’énergies) renouvelables», explique-t-il.

«Notre discussion a porté sur la manière de créer des millions d’emplois américains dans le bâtiment et la production d’énergie propre et renouvelable pour les activités commerciales et résidentielles», poursuit-il.

Les propositions comprennent des plans de rénovation pour améliorer les économies d’énergies, des projets pour limiter les déchets «qui peuvent transformer chaque ville en producteur de matériaux et combustibles» – comme la biomasse – ou pour faire des États-Unis un champion mondial des carburants et véhicules «verts».

Lire sur La Presse