La Presse Canadienne :

La multitude de programmes élaborés pour aider les habitants du Grand Nord à s’adapter aux changements climatiques ne s’est toujours pas soldée par des mesures tangibles, conclut une étude.

Des Inuits du Nunavut préviennent depuis 15 ans que les bonnes vieilles façons de faire en matière de construction, de transport et de chasse tiennent de moins en moins la route, à cause des effets des changements climatiques sur la géographie et le paysage. Divers intervenants ont depuis élaboré des plans et formulé des recommandations, mais les gestes concrets sur le terrain se font toujours attendre, conclut Jolène Labbé, chercheuse au département de géographie de l’Université McGill.

Les résultats de son étude sont publiés dans le site des Presses scientifiques du Conseil national de recherches du Canada.

En analysant des documents existants et des entrevues avec des responsables, Mme Labbé a retracé l’existence de 700 initiatives visant à aider les Inuits du Nunavut à s’adapter aux changements climatiques. Or, moins du tiers de ces initiatives se sont traduites par des gestes concrets, a-t-elle constaté.

Lire sur La Presse