ICI Radio-Canada :

Le Service de l’eau et de l’environnement de la Ville de Québec n’est plus une entité à part entière. À compter de ce dimanche, les activités de ce Service sont séparées et se retrouvent sous l’autorité d’autres entités. Un ex-employé dénonce cette réorganisation à l’heure où Québec affronte d’importants défis en matière d’environnement.

En décembre dernier, le conseil municipal a approuvé une nouvelle structure administrative devant entrer en vigueur ce dimanche. Les élus de Démocratie Québec ont cependant voté contre cette réorganisation qui doit entraîner des économies de 2,4 millions de dollars pour 2017.

Parmi les mesures prises, le poste de directeur du Service de l’eau et de l’environnement a été aboli. Quant au Service lui-même, il a été dissous. Ses différentes directions ont alors été fusionnées à d’autres entités de la Ville de Québec.

« Humblement, j’ai été 35 ans dans le milieu de l’environnement, lance Guy Lord, un ex-employé du Service. Il y a bien des choses qu’on voit évoluer […] C’est bien malheureux de voir qu’une ville aussi importante que Québec délaisse ce service-là. »

Bien que les différentes directions soient intégrées à d’autres entités de la Ville, M. Lord croit que la décentralisation du Service se traduira par une perte d’expertise.

Lire sur ICI Radio-Canada