ICI Radio-Canada :

L’Université de Sherbrooke est un laboratoire en matière de développement durable, et agit même à titre de précurseur. À preuve, le compostage y a été mis en place il y a 10 ans, et depuis, le système ne cesse de s’améliorer grâce au travail combiné de la direction et des étudiants. Chaque année, l’Université recueille plus de 75 tonnes de matières organiques qui produisent environ 45 tonnes de compost, selon le coordonnateur au développement durable de l’Université, Patrice Cordeau. Les déchets sont d’abord triés, puis jetés dans le composteur. Au bout d’une vingtaine de jours, le compost est placé dans l’aire de maturation. Il pourra ensuite être utilisé pour l’entretien paysager et la plantation d’arbres sur le campus après un mois de préparation.

Lire sur ICI Radio-Canada